• Mardi 24 avril , nous avons découvert le métier d'apiculteur.

    L'apiculteur s'occupe des abeilles et met le miel en pot.

    Avant d'aller voir les ruches, il faut s'équiper et mettre des protections pour que les abeilles ne nous piquent pas. L'apiculteur avait aussi un en fumoir. 

    Celui-ci diffuse de la fumée à l'entrée et sur les hausses pour que les abeilles descendent dans la ruche et restent calmes. 

    L'apiculteur nous a montré un cadre. On a pu voir le miel dans les alvéoles. Dans chaque ruche il y a une reine et des abeilles. En été il peut y en avoir 40 000. Une reine pond 2000 œufs  par jour. Une reine vit 5 ans, une abeille en été vie environ 30 jours et en hiver 6 mois. Pendant l'hiver elle ne sort pas et mange les réserves récoltées l'été. L'été l'abeille tient plusieurs rôles:

    -la ménagère (elle nettoie les alvéoles)

    -la nourrice (elle nourrit les larves)

    -la bâtisseuse (elle fabrique de la cire pour étirer les alvéoles )

    -la butineuse (elle va chercher le nectar dans les fleurs)

    -la gardienne (elle vérifie les abeilles qui restent et protège la ruche)

    Pour récolter le miel, l'apiculteur prend les cadres et avec un couteau il enlève l'opercule en cire des alvéoles puis il net ce cadre dans une centrifugeuse En tournant très vite le miel coule il est ensuite filtré pour enlever les impuretés il est mis en cuve 48h puis mis en pat en faire des bougies. 

    L'apiculteur récolte aussi le pollen en mettant une grille l'abeille stocke le pollen sur ses pattes en entrant dans les trous le pollen  les surplus tombe dans un cassier l'apiculteur le récolte et le fait sécher avant de le vendre


    votre commentaire
  • Le mardi  12  décembre, nous sommes allés visiter une ferme vers Archigny, qui élevait des chèvres.

    Il y avait 800 chèvres et 400 brebis. 

    La ferme

    Les chèvres étaient mis dans des enclos et regroupées par lot de 100. Les chèvres,  mangeaient  4 fois par jour : du foin, des granulés, des céréales, des fèves. La ferme C' est un  robot qui les nourrissait. La journée commence à 6h30 par la traite Enclos  par enclos. Les chèvres passent dans un sas. Un "chien électrique" les poussent vers la salle de traite. Les La ferme chèvres attendent en grignotant que les éleveurs mettent les gobelets trayeurs sur les mamelles puis elles repartent dans leur enclos. Le lait est conservé à 3°C dans une cuve.Un camion vient le chercher tous les 2 jours. Pendant la traite, les éleveurs remettent du foin entre les enclos. La traite du soir commence à 16h30. le reste de la journée les éleveurs font des travaux ou vont travailler aux champs pour cultiver   les céréales pour les chèvres.

    On a vu aussi des chères qui était au bouc pour qu'elles aient des petits. La gestation dure  5 mois. Les chèvres sont mises au bouc à partir de 1an .

    La ferme Ils avaient aussi des brebis. Les agneaux sont vendus à partir de 4 mois, il y avait 2 types de brebis. Certaines restaient dehors jusqu'à l'hiver car elles supportaient bien le froid, tandis que les autres étaient rentrées plus tôt.

    Ils avaient aussi des taureaux, des cochons pour leur consommation personnelle.

    Il y avait 2 chèvres qui avaient un petit nom et qui mangeaient du chocolat.La ferme

    Nous avons pu gouter le lait de chèvre. C'était très bon.


    votre commentaire
  • La rempailleuse répare les chaises, elle met 20h pour faire une chaise.

    Elle peut faire plusieurs dessins celui de droite est plus confortable car il est plus rebondi. Pour rempailler elle avait besoin d ' herbe et de paille.  Elle mouillait la paille l' ouvrait et la mettait par dessus l' herbe. Elle commençait par les 4 coins et progressait petit à petit.

    Il existe de la paille teinte. Cette chaise servait autrefois à langer les bébés au coin du feu.

     

     

     

    Les chaises qui sont vendues en magasin sont fabriquées en Tunisie ou en Chine pas des rempailleurs. Avant d' être rempailleuse elle était bergère.

    Je n'ai pas aimé ce travail car je le trouve trop difficile. (Daniel)

    Ce travail est difficile. (Abdel)


    votre commentaire
  • Nous sommes allés voir à l'espace Mandés France une exposition sur les milieux extrêmes.

    La 1ère salle c’était les abysses. Nous avons appris que la faille des Mariannes était la plus profonde (11000m)IL y avait un sous -marin qui pouvait transporter 3 personnes 2 qui étaient allongées et une assise.Il pouvait descendre  jusqu' à 6000m

    Les milieux extrèmesNous avons fait de la chimie pour faire de la lumière conne les poissons. 

    Les milieux extrèmes

    Dans l'eau profonde il n y a pas de lumière alors les poissons en créent c'est pour se reconnaitre entre espèce ou pour voir les proies. Nous avons appris que plus c'est profond plus il y a de pression.

    Les milieux extrèmes

    La 2ème salle c'était au Pôle Sud.Nous avons vu les équipements des chercheurs:une combinaison en coton  pour retenir la chaleur,des gants à 3 doigts,une cagoule et un Les milieux extrèmesmasque de ski.Les milieux extrèmes

     

     

     

     

    Les maisons n'ont pas de fenêtre pour garder la chaleur.La température la plus basse était de -89,3°c. En général c'était 0°c en été et -60°c en hiver.Il fait nuit toute la journée 6 mois par an. Les camps des chercheurs sont ravitaillés 1 fois par an par bateau. Ils restaient 9 mois à vivre en autonomie.Les milieux extrèmes

    Les milieux extrèmes

    La 3 pièce était dans une forêt tropicale.C était une forêt humide à 27°C. C'était  dangereux  pour l' homme car avec l'humidité,le corps ne pouvait pas transpirer et donc la chaleur corporelle augmentait et  l'on mourait. Dans cette forêt , il y avait des paresseux. Pour faire leurs  besoins ils devaient descendre au sol et ils étaient alors une proie facile pour le guépard. Il y avait aussi des grenouilles aux couleurs vives qui indiquaient qu'elles étaient toxiques. Il y avait aussi des toucans. Les scientifiques montent sur des canopées pour observer les animaux.

    La dernière pièce était la planète mars. C'est la planète rouge. Un robot y a été envoyé pour faire des prélèvements de roches et faire des photos. On y a découvert de l'eau car il y avait des traces de fleuve. La dame nous a fait "soupeser" la Terre et Mars. Mars était plus légère que la Terre.

     

     


    votre commentaire
  • Mardi 7 novembre, nous sommes allés à Senillé apprendre comment on fabriquait de la confiture.

    Il faut d'abord couper les fruits en morceaux et les laisser toutes une nuit macérer dans du sucre. Pour 7 kg de sucre, la dame met 4,2kg de sucre soit 600g/kg de fruits. Ensuite elle les fait cuire 1h15 environ suivant les fruits. Fabrique de confiture

     

     

     

    Fabrique de confitureEnsuite elle les met en pot puis elles les passe au stérilisateur (15 min à 55°C). Enfin elle étiquette les pots. Elles les vend sur Poitiers dans des magasins ou dans son magasin.

    Elle nous a expliqué qu'elle faisait des concours de confiture. Elle était la championne de France, elle a aussi terminé 6ème au concours mondiale.

    Nous avons pu gouter ses créations. Dans un premier temps nous avons dégusté à l'aveugle la confiture de poire-vanille, raisin aux épices.

    Puis sur des minis crêpes nous avons pu gouter : myrtilles, banane, ananas, abricot, fraise.

    A la fin nous avons pu choisir chacun un petit pot de confiture. Nous avons aimé goûter les confitures.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires