• La boulangerie

    Jeudi   février nous avons visité la boulangerie du rond point à Migné-Auxances.

    Nous avons d'abord découvert le côté boulangerie puis le côté pâtisserie.

    Le boulanger nous a expliquer comment faire le pain. Tout d'abord il mélange la farine, l'eau, le sel, et la levure dans un pétrin. Tout d'abord très vite puis plus doucemLa boulangerieent. Puis répartit la pâte dans des bas

    sines. C'est le pointage.

     

    Puis il met la pâtLa boulangeriee dans une diviseuse afin de faire des boules de poids identiques et il les met dans une balancelle puis dans la façonneuse afin de donner la forme d'une baguette.

    La boulangerie

     

     

     

     

     

    La baguette est ensuite mise sur une toile de lin. C'est l'apprêt.Elle gonfle à température ambiante une heure environ avant d'être mise au four.

    La boulangerie

    Le four est chauffé à 240°C. Elles cuisent 25 minutes et 35 pour les gros pains. On voit que le pain est cuit quand il craque, que toute l'eau s'est évaporée.

    Le pain qui est préparé en avance est mis dans des chambres froides afin qu'il ne monte pas.

    Du côté de la pâtisserie nous avons pu voir comment étaient fabriquées les galettes des rois. La pâte feuilletée avait été préparée auparavant ainsi que la frangipane. Elle la badigeonnait de jaune d’œuf La pâtissière remplissait une douille de frangipane puis la répartissait en rond sur la pâte feuilletée, mettait la fève (voir deux pour les grosses galettes). Puis elle plaçait par dessus une pâte feuilletée et collait les bords et badigeonnait de nouveau le dessus afin qu'elle dore à la cuisson. Elle faisait aussi des dessins avec la pointe d'un couteau.

    La boulangerie

     

    La boulangerie

     

     

    Nous avons aussi vu un pâtissier sourd qui nous a montrer comment faire des pains aux raisins, des tresses, des brioches et des crêpes. La pâte était la même pour les tresses et les pains aux raisins ainsi que la crème à l'intérieur. Ce monsieur travaillait très vite, nous avons été très surpris en le voyant travailler.

    Nous sommes ensuite restés pour gouter la brioche des rois. Lorenzo a eu la fève.

    La boulangerie

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :